Podcasts sur l'histoire

Destroyers de classe Caldwell

Destroyers de classe Caldwell

Destroyers de classe Caldwell

Les destroyers de la classe Caldwell ont été les premiers des célèbres « flash-deckers » et étaient en partie des navires expérimentaux qui ont testé le nouveau design et une variété de centrales électriques.

En décembre 1913, les spécifications générales furent publiées pour le destroyer 16, la conception devant être financée au cours de l'exercice 1916. Cela nécessitait un développement général du standard de 1 000 tonnes, mais avec des tubes lance-torpilles triples et des canons antiaériens si disponibles.

La nouvelle disposition a été adoptée dans le but de réduire la quantité de tangage et de roulis rencontrés sur les 1 000 tonnes. Pour y parvenir, la section transversale du faisceau et du milieu du navire a été augmentée. Cela signifiait que le tirant d'eau devait être diminué afin de maintenir une vitesse élevée sans une forte augmentation de la puissance du moteur. Si cela avait été fait en utilisant le gaillard d'avant surélevé des 1 000 tonnes, le navire aurait été plutôt faible au milieu du navire. Le Bureau of Construction and Repair a suggéré d'utiliser un plan de pont affleurant. Les nouveaux navires conserveraient le franc-bord d'étrave des 1 000 tonnes, dans le but de s'assurer qu'ils restaient des navires secs. Le pont affleurant descendait ensuite en pente douce jusqu'à la poupe inférieure. Cela leur a donné plus de résistance longitudinale que les 1 000 tonnes (cela permettrait plus tard au les mèches et Clemson classes à construire sans beaucoup de changements à la coque de base).

La conception a été achevée en mai 1915. Un certain nombre d'autres changements ont été introduits à ce stade. Les deux canons de ceinture ont été déplacés sur une plate-forme au milieu du navire, avec la cuisine en dessous. Une maison de carte a été installée de la plate-forme de projecteur, et l'arc a été rendu assez fort pour éperonner des sous-marins.

Les opérateurs de destroyers n'avaient jamais vraiment accepté que leurs navires existaient pour protéger la flotte de combat et non pour mener des attaques à la torpille sur les navires ennemis. Ils avaient plaidé en faveur d'un bateau d'attaque plus petit de 700 tonnes, utilisant des torpilles comme armement principal. En revanche, le Conseil général de la Marine considérait que le rôle principal du destroyer consistait à utiliser ses canons pour briser les attaques de torpilleurs ennemies, avec un rôle secondaire en tant qu'éclaireur de la flotte. La puissance et l'endurance des canons étaient donc plus importantes que la vitesse et la batterie de torpilles. Après avoir perdu cette bataille, les opérateurs du destroyer acceptèrent la conception du Destroyer 16, mais firent remarquer que la flottille était « prête à faire un sacrifice raisonnable de batterie et d'autres qualités à l'exception de la vitesse » afin d'obtenir un nombre suffisant de navires !

Le plan initial prévoyait que les navires soient alimentés par quatre chaudières alimentant une turbine à deux vis. En juin 1915, le département Steam Engineering a suggéré d'utiliser un système à trois vis, avec une turbine principale à haute pression et une turbine de croisière à engrenages sur l'arbre central et des turbines à basse pression sur les arbres extérieurs. Les deux tuyaux de fumée du milieu devaient être fusionnés, ils auraient donc trois entonnoirs.

Les six navires ont été autorisés le 3 mars 1915.

Seuls les deux navires construits par Cramp ont suivi le plan Steam Engineering (Conner DD-72 et Stockton DD-73). Les quatre autres membres de la classe avaient des vis jumelles, et tous sauf Gwin avait quatre entonnoirs. Caldwell (DD-69) avait des turbines à engrenages Curtiss construites par General Electric avec des turbines de croisière séparées. Lâche (DD-70), Gwin (DD-71) et Manley (DD-74) avaient tous des turbines à engrenages Parsons.

La nouvelle conception a eu un certain nombre de problèmes. La diminution du tirant d'eau signifiait qu'ils devaient avoir une quille inclinée pour enfoncer les hélices suffisamment profondément dans l'eau. Malgré le fait de garder l'étrave aussi haute que sur les modèles précédents, l'absence de gaillard d'avant en faisait des navires très mouillés par grosse mer. Les cheminées ont également causé des problèmes, et les tubes lance-torpilles et les structures de pont ont dû être déplacés vers l'arrière. En conséquence, la salle radio a dû être déplacée vers l'avant, plus près du pont (cela a finalement été considéré comme un avantage).

Les navires de la classe Caldwell ont gardé les poupes coupées des 1 000 tonnes et ont fait 30 nœuds. La classe Wickes produite en série adoptait une poupe inclinée et pouvait atteindre 35 nœuds.

DD-70 et DD-71 ont été complétés par des projecteurs à charge sous-marine Y-gun. La plupart des autres membres de la classe ont également obtenu des pistolets Y plus tard dans leur carrière.

Les navires de la classe Caldwell ont connu un service limité sous les couleurs américaines. Quatre des six ont servi pendant la Première Guerre mondiale. USS Gwin (DD-71) est arrivé trop tard pour la Première Guerre mondiale et a été mis au rebut avant la Seconde. Cinq des six ont passé l'entre-deux-guerres dans la réserve, et deux ont été mis au rebut avant la Seconde Guerre mondiale. USS Manley (DD-44) a eu la carrière américaine la plus distinguée, servant de prototype de transport rapide (APD) et servant largement dans le Pacifique.

Lâche (DD-70), Conner (DD-72) et Stockton (DD-73) sont allés à la Royal Navy en 1940, où ils ont servi comme HMS Lewes, HMS Leeds et HMS Ludlow.

USS Caldwell (DD-69) a servi de Queenstown, en Irlande, de mars 1918 jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, avec une brève pause pour des travaux expérimentaux. Il a été désarmé en 1922 et vendu à la ferraille en 1936.

USS Lâche (DD-70) est arrivé trop tard pour servir dans la Première Guerre mondiale. Elle a aidé à soutenir le vol transatlantique de quatre hydravions Navy Curtiss NC en 1919 et a ensuite été placée dans la réserve. Il a été désarmé en 1922. En 1939, il a été rebaptisé Conway, et en 1940, il a été donné à la Royal Navy dans le cadre de l'accord Destroyers for Bases. En service britannique, elle a été rebaptisée HMS Lewes, et a servi dans les eaux intérieures britanniques, a pris part à la chasse au Amiral Scheer en 1940, a déménagé en Afrique du Sud en 1943 et a servi avec la flotte de l'Est en tant que sous-marin d'appel d'offres en 1944-45.

USS Gwin (DD-71) n'a été mis en service qu'en 1920, et a été désarmé en 1922. Il a été radié en 1937 et vendu à la ferraille en 1939 après une carrière très limitée.

USS Conner (DD-72) était basé à Brest de mai 1918 à la fin de la Première Guerre mondiale, escortant des convois de troupes américaines à destination de la France. Il a été désarmé en 1922, puis réactivé en 1940 et donné à la Royal Navy, où il a servi comme HMS Leeds. Dans le service britannique, il a servi d'escorte de convoi en mer du Nord, survivant à des attaques aériennes répétées.

USS Stockton (DD-73) était basé à Queenstown en 1918 et a participé à une attaque contre un sous-marin. Il a été désarmé en 1922, remis en service en 1940 et donné à la Royal Navy sous le nom de HMS Ludlow.

USS Manley (DD-74) était basé à Queenstown de décembre 1917 à mars 1918, lorsqu'il fut très gravement endommagé par l'explosion de ses propres grenades sous-marines. Il a été remorqué en lieu sûr par deux remorqueurs britanniques, mais n'a pas été réparé à temps pour reprendre du service actif. En 1919, elle se produit en tant que navire postal diplomatique dans la mer Noire. Il a été désarmé en 1922, mais a été remis en service en 1930 pour être utilisé comme navire lance-torpilles expérimental. Elle est ensuite revenue à des fonctions normales de destroyer pendant une période, y compris une période d'exploitation au large de l'Espagne pendant la guerre civile. En 1939, il est converti en transport de troupes, devenant APD-1 (Transport à grande vitesse) le 2 août 1940. Il sert dans son nouveau rôle dans le Pacifique, participant à la campagne de Guadalcanal, à l'invasion des Marshall (Opération Flintlock) , l'invasion de Saipan et l'invasion des Philippines en 1944. En 1945, elle a aidé à filtrer les transporteurs d'escorte lors de l'invasion d'Okinawa, signe que son temps de transport était terminé. En juin 1945, il revint au DD-74 et fut utilisé pour former les artilleurs contre les attaques kamikazes. Elle a été ferraillée en 1946.

Trois membres de la classe (Craven, Conner et Stockton) est allé à la Royal Navy en septembre 1940 dans le cadre de l'accord « Destroyers for Bases ». Caldwell et Gwin ont été détruits avant la Seconde Guerre mondiale. Seulement le Manley est resté en service aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, date à laquelle il avait été converti en premier des destroyers de transport rapides sous le nom d'APD-1.

Déplacement (standard)

1 120 t (conception)

Déplacement (chargé)

1 187 tonnes

Vitesse de pointe

30 nœuds à 18 500 shp
30,20 nœuds à 19 930 shp à 1 192 tonnes à l'essai (Gwin)

Moteur

Turbines à 2 arbres
4 chaudières

Varier

2500 nm à 20 nœuds

Armure - ceinture

- plate-forme

Longueur

315 pieds 7 pouces

Largeur

30 pieds 6 pouces

Armement

Quatre pistolets 4 pouces/50
Deux canons AA de 1 livre
Douze tubes lance-torpilles de 21 pouces dans quatre montures triples
Un pistolet Y (DD-70 à DD-71)

Complément d'équipage

100

Navires en classe

USS Caldwell (DD-69)

USS Lâche (DD-70)

USS Gwin (DD-71)

USS Conner (DD-72)

USS Stockton (DD-73)

USS Manley (DD-74)

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


USS Caldwell (DD 605)

Désarmé le 16 avril 1946.
Frappé le 1er mai 1965.
Vendu à la ferraille le 4 novembre 1966.

Commandes répertoriées pour l'USS Caldwell (DD 605)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1Lt.Cdr. Jean Fancis Newman, Jr., USN10 juin 194222 février 1943
2T/Cdr. Horatio Alonzo Lincoln, USN22 février 194324 février 1944 ( 1 )
3T/Cdr. George Wendelbourg, USN24 février 194412 déc. 1944 ( 1 )
4Dunlap Roberts Robinson, USNR12 décembre 19447 janvier 1945 ( 1 )
5Lt.Cdr. Richard Shaw Harlan, USN7 janvier 194530 janv. 1945 ( 1 )
6Cmdr Dunlap Roberts Robinson, USNR30 janvier 194524 novembre 1945

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Les événements notables impliquant Caldwell incluent :

29 décembre 1944
L'USS Iowa (Capt. J.L. Holloway, Jr., USN) a été désamarré puis a quitté Seeadler Harbour pour Pearl Harbour. L'hélice n°3 avait été démontée et aspirée sur le pont du navire. Pendant le voyage à Pearl Harbor, l'Iowa était escorté par les destroyers USS Caldwell (Lt.Cdr. D.R. Robinson, USNR), USS Killen (Cdr. H.G. Corey, USN) et USS Lamson (Cdr. J.V. Noel, Jr., USN).

Pour les positions quotidiennes de l'USS Iowa lors de ce passage voir la carte ci-dessous.

9 janvier 1945
L'USS Iowa (Capt. J.L. Holloway, Jr., USN) a quitté Pearl Harbor pour San Francisco. Elle était escortée par les destroyers USS Caldwell (Lt.Cdr. R.S. Harlan, USN) et USS Killen (Cdr. H.G. Corey, USN).

Pour les positions quotidiennes de l'USS Iowa lors de ce passage voir la carte ci-dessous.

Liens médias


Contenu

Suivant le Classe S destructeurs et O classe chefs de destroyers commandés au cours de l'année de fondation du GCK, l'état-major de la marine a émis des recommandations concernant les armements et les munitions pour tous les grecken navires de guerre les navires de l'année de fondation, par souci d'opportunité, utilisaient des calibres et des styles d'armement standardisés pré-fondation Laurentin. En conséquence, il a été spécifiquement recommandé que tous les modèles de destroyers ultérieurs utilisent un canon principal de calibre 127 mm, par opposition aux canons de 102 mm utilisés par les types antérieurs, que la récente organisation Allkomand estimé était insuffisant pour une utilisation ultérieure en tant qu'arme principale, le calibre 102 mm serait relégué en conséquence dans les conceptions futures aux navires non combattants et utilisé comme arme secondaire.

De plus, il a recommandé le remplacement du calibre 12,7 mm pour les travaux antiaériens, sur la base des expériences du conflit Ptero-Greck, recommandant plutôt une augmentation du calibre à 20 mm afin de se défendre plus efficacement contre les avions à courte portée. En conséquence, le Euh classe de 4AF (1926) a cherché à mettre en œuvre ces recommandations.

List of site sources >>>


Voir la vidéo: Evolution of US Navy Destroyers - A Complete Guide (Janvier 2022).